Les Médias en parlent

Journal du dimanche du 30 septembre 2018

Article l'Est-Eclair du dimanche 30 septembre 2018
Pour lire l'article concernant le "renouveau de l'église de Dampierre" cliquez ici
Dampierre 400e.pdf
Document Adobe Acrobat [5.9 MB]

Paru dans le journal L'Est-Eclair du vendredi 17 Février 2017

Vierge à l’enfant en bois doré et argenté :

Cette œuvre magnifique du milieu du 18e siècle a retrouvé son lustre sous les doigts agiles de la restauratrice Marie Trombetta. Spécialisée dans ce genre d’intervention elle nous a fait surprise de retrouver sous une épaisse couche de poussière et de fientes d’oiseau, la feuille d’or en très bon état. La feuille d’argent qui couvre les chairs et la robe de la Vierge Marie était un peu oxydée, mais un bon nettoyage et un traitement particulier ont permis de rendre sa beauté à ce revêtement original.

Un nouvel élan nécessaire pour la souscription en faveur des statues

En avril 2016, une campagne de souscription a été lancée par la Fondation du Patrimoine et la municipalité de Dampierre pour la restauration de cinq statues en bois de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul. La gestion des réhabilitations des œuvres évaluées à 21 500 € a été alors confiée aux Amis du Patrimoine du Chavangeois qui achevaient la mise en place de l’exposition « Ce bois dont on fait des saints ». On sait le succès, au cours de l’été dernier, à Chavanges de cette manifestation, et qu’une belle affluence l’admire en ce moment et jusqu’au 26 mars au musée du Barrois à Bar-le-Duc (voir le journal E.E. du 8 janvier , le site du Musée et celui de l’APCA : marne-aube-patrimoine.fr).

Les dons reçus à ce jour, avec les 10% ajoutés par la Fondation du Patrimoine ont permis la désinfestation de quatre statues et la réhabilitation totale la belle Vierge à l’enfant en chêne doré et argenté de l’autel sud, qui était présente à l’exposition de Chavanges. Le déplacement de cette œuvre a stimulé les habitants de Dampierre qui dans un bel élan ont, avec soin, nettoyé intégralement le retable et l’autel (œuvre de Louis Charton). Dans le même mouvement la toile a été déposée et nettoyée par Carole Faillon, de l’atelier de restauration de Braux. Il s’agit d’une toile d’un grand intérêt. C’est une des dernières œuvres du peintre A.-F. Arnaud mort en 1846 directeur de l’Ecole de dessin de Troyes et qui a tant fait pour mettre en valeur et sauver le patrimoine artistique du département. Ce sont ses élèves Eyriès et Schitz qui ont achevé cette toile de qualité qui ne représente pas l’Assomption de la Vierge comme on le dit généralement, mais Le curé Sausseret confiant à la Vierge Marie la protection du village. Ce qui donne lieu à une frise très intéressante au bas de l’œuvre montrant précisément le curé, accompagné des sœurs de Saint-Vincent-de-Paul, présentant à la Vierge Marie attentive, le village bien reconnaissable avec le volume de l’église et du château.

Déjà deux œuvres avaient été réhabilitées gracieusement par les soins de l’APCA : le Saint-Paul (daté de 1534) et le Saint Roch présent actuellement à Bar-le-Duc. Il faut maintenant avancer la restauration des trois dernières œuvres : le Saint-Sébastien, un Immaculée Conception (de Charton, qui se fend en deux) et surtout la Vierge-mère du XVe siècle, de grandeur nature mais très dégradée. Elle devrait bientôt trouver une place honorable dans la chapelle des fonds dont la municipalité envisage un aménagement plus fonctionnel.

Les nouveaux souscripteurs doivent faire parvenir les dons sur le site de la Fondation du Patrimoine Champagne-Ardenne, ou à l’adresse postale,  21 rue Andrieux BP 2738,51060 Reims cedex  ou à l’Association Les Amis du Patrimoine Chavangeois et des Alentours, Place de l’Église,10330 CHAVANGES qui transmettra. Dans l’un ou l’autre de ces cas bien indiquer : « pour les statues de Dampierre», afin de recevoir un reçu qui donne droit à des déductions fiscales intéressantes.

INFORMATION : Monsieur Pierre-Eugène LEROY a écrit un livre "Le juge, l'épine et le couteau. Mystère caché de la Champagne médiévale". Il paraîtra en mars prochain au prix de 23 €. Vous pouvez l'obtenir au prix de 19 € en adressant votre réglement à Paul Melchior Publications 1 Rue de la Charité 52000 LANGRES dès aujourd'hui.

Le règne de François 1er est perçu par beaucoup comme un temps léger de fêtes de cour, de constructions somptueuses, de campagnes militaires empanachées et risquées en Italie… ce n’est pas faux ; pour d’autres c’est le moment magique de la redécouverte érudite et passionnée, portée par le livre, des messages de l’antiquité grecque et romaine… c’est vrai.

Mais l’un et l’autre de ces élans cachaient des espoirs fous formulés depuis plusieurs décennies – quelques-uns sont évoqués dans ces pages – par des esprits ouverts aux nouveautés : d’une religion épurée, d’un État plus efficace, et d’un savoir partagé de la beauté et des richesses.

Au bout du compte la guerre se répandait à travers une Chrétienté divisée et menacée par l’Islam, les peuples souffraient durement, l’État se raidissait dans une justice terrible et inutile, et l’Église était ébranlée par l’élan de Réforme, déjà traversée par d’innombrables courants.

Comment toutes ces troublantes contradictions ont-elles été vécues, à l’époque même, par des gens simples mais éclairés ?

C’est ce que Pierre-Eugène Leroy a tenté de restituer ici, au moment même où s’éteignait le Roi-chevalier, au détour de sources exactes, autour de faits bien précis et sur les chemins paisibles d’une région que l’auteur connaît un peu.

Le 20ème siècle passé a lui-aussi, après des guerres terribles, suscité bien des espoirs : que d’expériences à grande échelle et contradictoires, que de contraintes levées, que d’exploitations intenses et risquées, que d’outils nouveaux pour diffuser la connaissance… et au bout du compte, comme à la charnière du milieu du 16e siècle, le Léviathan de la haine, à peine assoupi dans le cœur de l’homme, se réveille.

Qui peut assurer que demain, il ne pourrait pas faire encore basculer, comme à cette époque, notre temps dans d’absurdes et sanglantes querelles, peut-être pour ne pas avoir su prendre à temps, à la lumière du passé, conscience des dangers ?

Poser cette question n’était pas, pour l’auteur, anodin.

Nettoyage de printemps à l'église

Un groupe de bénévoles de la commune, muni de balais, torchons, pinceaux... s'est réuni dernièrement afin de nettoyer l'église. En plus du nettoyage courant, un échafaudage a été installé par Jean-Claude pour permettre de dépoussiérer et de cirer l'autel dans son intégralité. Grâce à ce genre d'initiative, qui se renouvelle chaque année, l'église retrouve tout son éclat et enchante les visiteurs de plus en plus nombreux à venir la visiter.

La municipalité reçoit les anciens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 12 mars, le maire, accompagné du conseil municipal, avait convié les personnes de la commune ayant 60 ans ou plus et leurs conjoints à la salle polyvalente pour un succulent repas confectionné par les Ets Brelest. Les discussions sont allées bon train tout au long de l'après-midi, tous étant content de se retrouver pour passer un agréable moment de détente. L'heure avancée a malheureusement contraint chacun à retourner dans sa demeure, en se promettant toutefois de revenir l'an prochain.

Journal L'Est-Eclair du 13 février 2016

GROUPE SCOLAIRE

 

 

Ci-dessous l'article de L'Est Eclair, du 20 novembre dernier, concernant le projet du groupe scolaire.

.

Retrouvez ci-dessous les liens vers les Médias qui parlent de notre actualité

 

Pour ouvrir les pages, cliquez sur le texte coloré


Télé village
Economie dans l'Aube
Télé village

Publié le 30 juillet 2013:

TÉLÉ VILLAGES : DAMPIERRE - 30 JUILLET 2013

 

Ecole Maternelle de dampierre

Publié le samedi 15 juin 2013Avis favorable pour le projet Secoia

Ecole Maternelle de dampierre

Publié le mardi 11 juin 2013Rencontre interclubs : un après-midi agréable

Ecole Maternelle de dampierre

Publié le mardi 11 juin 2013L'école maternelle expérimente des iPads

Ecoles maternelles

Publié le vendredi 17 mai: Les maternelles en font tout un cirque

SECOIA
SECOIA

Publié le29/04/2013: Territoire et sécurité _ SECOIA

SECOIA

Publié le vendredi 19 avril 2013: Qu'est-ce qu'une munition chimique ?

SECOIA

Publié le vendredi 19 avril 2013: Les obus de la Grande Guerre seront détruits à Mailly

C C de Ramerupt

Publié le mercredi 20 février 2013: Le regroupement scolaire opérationnel pour 2013/2014

SECOIA

Publié le 14/02/2013: Des retombées économiques attendues

Dampierre

Publié le 12/01/2013:  La municipalité présente ses vœux

 

SECOIA

Publié le 05/02/2013: Astrium veut que Secoia s'ouvre aux Aubois

Dampierre

Publié le jeudi 27 décembre 2012: Le succès du marché de Noël ne se dément pas


Dampierre/Vaucogne
SECOIA

Publié le 13/07/2012: Un site pour détruire des bombes

Dampierre

Publié le mardi 10 juillet 2012: Une visite médiévale pour la maternelle

SECOIA

Publié le 28/06/2012: Le projet Secoia opérationnel en 2016

Dampierre
Dampierre
Dampierre

Publié le samedi 02 juin 2012: Les Dampierre se retrouvent en Seine-Maritime

   

 

Mairie de Dampierre

8 rue Gibert

10240 Dampierre

 

Tél. : 03 25 37 61 94

 

Heures d'ouvertures de la mairie:

 

Lundi et jeudi de 17h30 à 19h30

  

Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

 

 

Retour à la page d'acceuil